Tu étais malade et je t’ai visité

Animation: Père Thomas de Gabory, o.p., médecin, théologien

La question de la santé s’est trouvée au cœur de bien des débats pendant la longue et étrange période de crise provoquée par la pandémie de la Covid-19.  De manière fulgurante, cette crise a révélé que la confrontation à une mise en péril, individuelle et collective, de la santé conduit les humains à porter un regard critique sur les orientations données à leur vie et à chercher comment discerner les orientations à la construction d’un monde soutenable par tous.  C’est dans ce contexte que le frère Thomas de Gabory, o.p., a d’abord publié un livre puis préparé cette série radiophonique dans lesquels, à la lumière de la Bible et du mystère de Jésus Christ sauveur, il propose une lecture de ce qui constitue l’élan fondamental de la médecine, son « âme » en quelque sorte.  Entré dans les ordres alors qu’il était déjà médecin, il a pu pendant plusieurs années mener de front l’exercice de la médecine, l’acquisition d’une formation en philosophie et en théologie et le ministère de la proclamation de la parole.

Il témoigne de la manière dont cette interdisciplinarité vécue dans une expérience de vie concrète le conduit non pas à juxtaposer des domaines de compétences différents, mais à les conjuguer pour mieux saisir comment le souci de prendre soin de son semblable est au cœur de la vocation d’humanité.  L’auditeur est conduit par le frère Thomas aux confins de ce mystère.  Là où une Parole qui appelle à advenir à soi-même en apprenant à prendre soin de son semblable, se révèle grâce d’une Présence infiniment compatissante qui invite à espérer ensemble le salut qui transfigure l’humanité en communion.

Texte de Fr. Bruno Cadoré, o.p., médecin, maître de l’ordre des Frères Prêcheurs (2010-2019)

Horaire de diffusion : du 7 novembre au 26 décembre 2022

Le lundi à 7 h 30, 14 h et 19h, le mardi à 0 h et le vendredi à 21 h


Tu as du prix à mes yeux

Animation : abbé Pierre-René Côté

« À bien des reprises et de bien des manières, Dieu, dans le passé, a parlé à nos pères par les prophètes; mais à la fin, en ces jours où nous sommes, il nous a parlé par son Fils… » (Hébreux 1,1-2a).

Toute la révélation juive et chrétienne apporte au monde une vérité inédite qu’aucune religion ni philosophie n’avait pu trouver : Dieu aime ! Dieu veut le monde, Dieu veut la vie, Dieu veut l’être humain comme son vis-à-vis, son partenaire et collaborateur dans la gestion et la réparation du monde… L’être humain est précieux pour lui, il compte pour lui, il a du prix à ses yeux (lire Isaïe 43,4) !

On le croit plus facilement pour les croyants, les membres du Peuple de Dieu. Nous devons faire un effort pour le croire pour les mécréants, les pécheurs, les étrangers, les prostitué-e-s, en un mot, les marginaux et les hostiles à la « religion ». L’amour de Dieu n’exclut personne. Même les délinquants et les « hors-normes » sont aimés de Dieu et Il veut qu’ils soient avec Lui dans l’amour pour toujours. Chaque personne compte pour Lui. Chaque humain baptisé, à la suite de Jésus, voit tout prochain, même déchu, comme un enfant de Dieu; il cherche à lui dire par toute sa vie « Tu comptes pour Dieu… et pour moi ! »

Dans une série de huit émissions, nous explorerons le bonheur de cette Bonne Nouvelle pour ceux et celles que le monde exclut, tel que le Rédempteur l’a révélé.

Horaire de diffusion : du 12 septembre au 31 octobre 2022

Le lundi à 7 h 30, 14 h et 19h, le mardi à 0 h et le vendredi à 21 h