Jacinthe vivait sa passion ce dernier samedi 17 octobre. Fidèle auditrice de Radio Galilée, sur son dernier lit en ce monde, elle a tenté de syntoniser la messe à 11 h, mais n’a pu manipuler son cellulaire correctement dans la faiblesse. Elle a vécu avec nous la messe autrement. Plus tard, dans la soirée, elle a demandé si le radiothon s’était bien déroulé. Elle-même y est venue comme bénévole durant plusieurs années avec 2 autres amies de la Beauce. Un trio que j’appelais : la foi, l’espérance, et la charité, et qui les faisait éclater de rires. Le rire est leur force à chacune.

Jacinthe est décédée ce lundi 19 octobre autour de 4 heures du matin dans le même hôpital où ma mère nous quittait il y a 14 ans, jour pour jour, un 19 octobre presqu’à la même heure. Une parenté qui étonne.

Je pourrai vous écrire des pages sur sa vie mais je ne le ferai pas. Comme vous l’entendez parfois sur nos ondes, elle fait partie des « anonymes de Dieu. » Ceux dont on parle peu mais dont la vie est un parchemin qui se termine par ‘une sainte mort’, difficile.  Je vous livre ce texte qui nous met en communion avec nos vivants dans l’autre monde, à quelques jours près du 2 novembre. Je le fais pour souligner sa mémoire et mon amitié.

L’amour ne meurt pas

Dieu est amour

Le chemin de la foi est amour

La vie est amour

Par l’amour nous touchons l’éternité

 

Toujours en aimant

Nous aimons les vivants

Et les vivants nous aiment en aimant

 

Vous croyez en l’Amour

Vous croyez en Dieu

Je ne sais!

Mais l’amour est Dieu

Et Dieu est Amour

 

C’est le chemin le plus simple

L’amour

Il nous conduit tout droit à l’être aimé

Et l’être aimé

Dans l’invisible est aimé

 

En ce monde nous aimons

Dans l’autre, nous aimons

 

Il n’y a pas de différence

Sinon un élargissement divin

Dont l’amour est porteur

 

L’amour ne change pas de nom

Son horizon est Lumière

Et si l’amour a été l’amour

Le monde nouveau sera l’amour

 

La personne aimée

Demeure une personne aimée

Dans ce monde comme dans l’autre

 

La personne aimée est déliée

Elle se déploie par le vent de l’amour

L’Amour de Dieu qui la surprend

 

Et nous qui sommes surpris

Aimons la surprise, l’étonnement

Ce que nous sommes nous le serons

Dans un bondissement de qualité de vie

Dont l’Amour reste le secret

 

L’amour est le chemin de la foi

Jésus est le chemin de la Vie

L’amour est la seule Vérité

Qui porte le nom du Fils de Dieu

 

Dieu est AMOUR

Denis Veilleux