Où est passée l’Étoile pour nous guider? Nous étions partis sous le signe de la confiance et de la certitude d’une rencontre hors de l’ordinaire. Des mois de préparatifs pour nous retrouver au centre du monde dans l’obscurité. Vous savez ce qu’est l’obscurité? Celle qui dévie tout. Le mensonge fait place à la vérité, l’injustice gifle la justice, la vie a des allures de mort. Nous nous sommes arrêtés au centre du monde et nous attendions de revoir l’Étoile perdue.

On nous a parlé, en cachette, de vieux parchemins. Nous avons été accueillis dans une salle obscure mais un grand chandelier éclairait l’écriture des vieux manuscrits. Heureusement, nous avions un interprète avec nous. Ces personnes nous ont parlé qu’un rejeton – drôle d’expression- allait surgir dans la ville de David, un roi juif. Nous ne connaissions pas. Il faut dire que nous avons été tout de suite contraints de rendre, avant tout cela, des comptes au roi du centre du monde. Il voulait savoir nos pensées. Nous avons simplement répondu que nous avions perdu l’Étoile. Il avait l’air très contrarié car nous avions vite compris qu’il pensait être l’étoile. Non, non! Une Étoile dans le ciel! avons-nous dit. Il nous a relâché en nous disant qu’il désirait aussi trouver le trésor que nous cherchions. On a vite pensé qu’il voulait s’en emparer. Pas question monsieur le roi gourmand.

Arrivés à la ville de David, il y avait du monde. Ça fait bouger les recensements pour tout connaître de nos vies. Bon! Puis, un soir, nous avons retrouvé l’Étoile. Elle n’était pas au centre du monde, elle était au centre du ciel mais éclairait une grotte sur la terre. La ville s’appelle Bethléem. Ça sent les brebis. En cherchant un peu, nous sommes arrivés dans cette grotte où quelques lampes éclairaient des gens. Un petit bébé. Je vous dis : une petit bébé, dans une mangeoire baillait. Nous avons eu des larmes aux yeux et notre cœur a pleuré.

Pour la suite… nous avons décidé de ne rien dire et nous avons emporté dans nos pays le trésor. Une nouvelle vie commençait pour nous. Nous continuons de regarder le ciel mais l’Étoile n’existe maintenant que dans nos cœurs. Elle éclaire nos pensées et surtout nos manières d’aimer. C’est vrai. Cet enfant doit avoir aujourd’hui autour de 33 ans…et des étoiles.

Denis Veilleux