Le matin de sa Résurrection, Jésus se manifeste à Marie de Magdala en prononçant son nom : Marie. De fait, elle n’avait pas reconnu cet homme qu’elle prenait pour le jardinier. Un travailleur de la terre et des arbres et des plantes! On est loin du luxe vestimentaire. Mais elle a une réaction physique au moment où elle reconnait que c’est le Seigneur. Elle veut le toucher. C’est alors que Jésus lui dit : ne me touche pas, car je ne suis pas encore monté vers le Père! Quelle touchante révélation! Non  pas celle de ne pas le toucher mais celle qu’Il est encore dans les parages tout Ressuscité qu’Il est. C’est comme si sa mission ici-bas n’était pas encore terminée.

Évidemment il montera vers le Père avant la succession de toutes ses apparitions. La preuve? C’est qu’Il dira tout le contraire à Thomas qui ne croit pas qu’Il est ressuscité. S’il a maintenu auprès de Marie de Magdala de ne pas le toucher car Il n’était pas monté vers son Père, là, il dira à Thomas touche-moi, mets tes doigts dans mes mains et ta main dans mon côté. Thomas peut donc Le toucher car Jésus est monté vers le Père qui le glorifie sans cesse dans le mouvement des apparitions qui suivront.

Si Marie à dit : Rabbouni, ce qui veut dire Maître dans la langue des juifs, Thomas dira : Mon Seigneur et Mon Dieu dans la langue du croyant qu’il devient. L’Écriture ne dit pas que Thomas ait mis ses doigts et mains dans les plaies du Seigneur. On peut donc penser qu’il aura suffit de le voir avec ses plaies visibles : Heureux ceux qui croient sans avoir vu! lui dira Jésus.

Et nous, désirons-nous Le toucher comme Marie de Magdala pour le saisir comme avant ou à la façon de Thomas afin de le suivre tel qu’Il est devenu?

C’est par la foi que l’on touche le Seigneur comme la femme malade convaincue quelle serait guérie en touchant la frange de son vêtement. Elle le fut! C’est par la foi et l’amour que nous pouvons toucher son Corps caché et révélé tant de fois par ceux et celles qui sont là et qui espèrent un regard, un sourire, un geste, une parole.

Le message de Jésus est un message collectif par les individus : Il dit à Marie : va dire à mes frères! Il dit aux Apôtres : Shalom! Paix avec vous, pardonnez les péchés, et annoncez à tous la Bonne Nouvelle à toute la Création. Faites des disciples!

C’est à Lui maintenant de nous toucher par tous les signes de l’Église vivante : je te baptise, je te pardonne, je te touche par l’Onction de mon Esprit, par l’Onction pour le grand passage, par ma Parole qui éclaire tes pas. Je te touche mille fois et plus par jour, ne le sens-tu pas?

Et Moi, Je suis avec vous jusqu’à la fin des temps!

Denis Veilleux