Le lavement des pieds est une prophétie en action de Jésus venu en ce monde prendre notre condition humaine, fragile et pécheresse. C’est l’acte de l’Incarnation du Verbe, du Fils Unique du Père qui a tant aimé le monde qu’Il nous l’a donné, envoyé. Et comme nous le lisons dans l’évangile de S. Jean : Il est descendu. Sa descente est pour nous faire monter avec Lui auprès du Père.

Toute sa vie, il a lavé les pieds de tous ceux et celles qu’Il a rencontré : les pauvres, les pécheurs, les malades, les enfants, Zachée, Marie-Madeleine, Matthieu le publicain, les apôtres, même les scribes et les pharisiens qui n’en voulaient pas. Il s’est abaissé pour faire comprendre Qui est Dieu pour nous. Qui est le Père pour nous et pour Lui. Car tout ce que Jésus fait, il le voit faire par son Père.

Et voici qu’Il arrive vers la grande finale du Fils de l’homme venu servir et non pour être servi. Le lavement des pieds est son abaissement définitif, la prophétie de son avenir, la prophétie de l’Église qui devient son Corps et dont nous sommes les membres. C’est un exemple dit-il. Alors faites ceci en mémoire de moi! C’est un exemple de Moi envers vous et de vous envers chacun de vous. C’est la prophétie de tous ceux et celles qu’il appelle à ‘prendre part avec Lui’, la grande purification qui ne peut sanctifier que par le Don de sa Vie qui sera le Don de sa Mort qui nous sauvera de la mort, la nôtre, celle du péché et des ténèbres. Comme le Berger donne sa vie, Il prendra dans son Cœur tout le troupeau afin de l’ensevelir avec Lui et l’amener en remontant dans les verts pâturages de la Vie éternelle, la vie nouvelle dans la Sienne. Le lavement des pieds c’est un face à face, un cœur à cœur avec le Serviteur qui souffrira pour que nous ayons enfin retrouvé son Image et sa ressemblance.

Faites ceci en mémoire de moi. Lavez-vous les pieds comme je vous l’ai enseigné. C’est déjà commencé, continuez-le.

Denis Veilleux prêtre