Il est intéressant de constater que ce qui demeure au centre du monde est toujours la personne humaine. On pourrait en douter avec le culte de la science dont nous avons certes besoin sans jamais supplanter la personne humaine dont elle reste dépendante. Et pourtant, bien des voix s’élèvent pour dire le contraire. Sur l’autel de la science on sacrifie tant de vies.

Dans le cas présent du drame qui secoue le monde concernant le coronavirus -covid-19- c’est la personne humaine qui vient au secours de la personne humaine. Ce sont les chercheurs -femmes et hommes- qui sont au rendez-vous de l’Histoire afin de trouver un vaccin qui mettra fin à cette épidémie. Nous l’espérons.

Nous avons encore une autre parabole moderne qui place le bon samaritain là où il se trouve pour prendre sur son dos la personne humaine fragilisée par tant de pollution interne et externe afin d’en prendre soins ou tout au moins avoir le cœur à trouver de l’huile et du vin pour soigner ses blessures.

Sans jouer au prophète de bonheur ou de malheur, pouvons-nous lire les signes des temps? Tout simplement comprendre le temps où nous sommes? Nous assistons à une descente de tant de montées. Le monde est en quarantaine, un long carême, afin de désinfecter ce qui l’est. Le mal commun devient le « bien commun » à sauvegarder. Le commun des mortels est redevenu à la face du monde au centre du monde. L’avions-nous oublié dans nos expériences de toutes sortes? Nous avons la tête dans le transhumanisme, le post-modernisme, la valse des genres, les réseaux sociaux bavards.

Toutes les technologies pour fuir et changer l’humain en transe.

Un virus aura suffi à paralyser les croisières, les frontières, les avions, les spectacles, les courses d’autos, les banques.

Jusqu’au pape qui parle à distance, lui qui se laissait prendre par les foules!

La lecture de ces événements nous révèle que la parabole d’aujourd’hui est que l’être humain est toujours au centre du monde, le cœur du monde. Une très bonne nouvelle dans ces quarantaines obligées!

Denis Veilleux