Le jeune cinéaste Xavier Dolan accordait sur la peau des dents une entrevue pour un journal connu au Québec. Deux passages m’ont frappé. Le premier : Dolan a dit : je n’ai pas de vie! Il en a rajouté : j’ai 27 ans, cela fait dix ans que je fais cela.

La vie, qu’est-ce c’est au juste? Un souffle, un instant, des instants racolés les uns aux autres, quelqu’un, un enfant, une famille. C’est quoi la vie? Une suite d’évènements dont le sens est à trouver comme on cherche l’énigme pour un jeu? Ce qui manque à Xavier Dolan peut-il être d’habiter sa vie, de respirer avec ses poumons, de regarder avec un regard qui n’est plus comptabilisé par la gloire, la passion, le fric du cinéma. Une oreille attentive au silence qu’il ne semble pas voir et entendre avec le manque de sommeil en prime.

Qu’est-ce que la vie pour ces milliers de migrants qui s’en vont sur la mer pour une autre terre, entassés comme des sardines sans boite et qui, pour plusieurs, tombent à l’eau sous la tempête qui les gifle. Qu’est-ce la vie des empereurs et politiques qui sont le matin au Brésil, l’après-midi à New York et le soir à Paris? Qu’est-ce que la vie?

La vie est passée aussi il y a quelques jours lorsqu’un groupe d’élèves s’est mis ensemble devant la fenêtre de leur professeur de latin atteint de cancer pour lui chanter des Psaumes. Les images étaient touchantes. Tous ces jeunes, filles et garçons, sous la fenêtre d’un professeur aimé qui fredonnait avec eux ce qu’ils chantaient avec amour. Qu’est-ce que la vie? C’est peut-être de tenir à l’autre, aux autres, à tous les autres qu’on ne voit pas ou plus. C’est encore chanter la vie près de la fenêtre des cancéreux. C’est dire : je t’aime, nous t’aimons, ne pars pas, et si tu pars nous t’accompagnons en chantant ce que tu nous as montré.

Jésus dit de la vie : Je  suis la Vie. À Xavier Dolan comme au professeur atteint de cancer la parole de Jésus est dite : Je suis la Vie, viens de ce côté en passant par le chemin de l’existence et fais-moi confiance. Faites-vous confiance. Aidez-vous à vivre comme à passer de ce monde au Père.

L’autre chose qui m’a frappé dans les propos de Xavier Dolan : depuis dix ans, je vis 3 années dans une! Ça je l’ai très bien compris.

Denis Veilleux